Festival international Jean Rouch 2016

Rencontres du film ethnographique

Un rendez-vous de projections et de débats pour sensibiliser au documentaire ethnographique les collégiens et lycéens.

mardi 15 novembre 2016

jeudi 17 novembre 2016

vendredi 18 novembre 2016

Le mois du film documentaire au musée du quai Branly

Depuis 2012, à l’occasion du Mois du film documentaire, le musée du quai Branly et le Comité du film ethnographique invitent les collégiens, les lycéens et le grand public, à venir découvrir les richesses de ce cinéma lors des rencontres du film du ethnographique, projections-débats, gratuites, en présence de leurs réalisateurs.

Les films proposés pour la programmation 2016 ont été en compétition et récompensés lors du Festival International Jean Rouch en 2015 : également issus de la collection audiovisuelle de la médiathèque du musée du quai Branly, ils sont donc consultables librement en dehors de ces séances. Chacun d’eux ont fait l’objet d’une fiche pédagogique à destination des enseignants et de leurs élèves afin de pouvoir préparer la projection en classe.

Hommage à Claire Schneider

Lors de la trentième édition du Festival international Jean Rouch, en novembre 2011, Claire Schneider faisait parti du jury de la compétition. Alors que nous discutions de comment nous y prendre pour faire venir les élèves des écoles à la manifestation, elle eut cette idée formidable, ensemble nous allons organiser une programmation spéciale dans son musée du quai Branly. En moins de temps qu’il ne faut pour le dire et avec un enthousiasme dont elle avait le secret, je me suis retrouvé dans son bureau avec sa collègue Charlotte Brès pour finaliser les futures projections. Tout se passait dans une atmosphère bon enfant, il n’y avait jamais d’obstacle, Claire avait toujours la réponse, tout était d’une évidence limpide. Je la revois le premier jour courant après les élèves de deux classes venues à la projection du film La Table aux chiens, elle allait et venait comme ses danseurs indiens de Kathakali, toujours souriante et chaleureuse, jamais contrariée. De film en film, d’année en année, Claire menait de main de maître les Rencontres avec toujours la même envie de transmettre et de partager le cinéma. Elle en était l’âme.

En juillet de cette année une terrible nouvelle m’apprit sa brutale disparition, elle ne sera pas avec nous aux projections des films pour en discuter d’une voix posée avec le jeune public. Aujourd’hui il nous incombe de poursuivre et de développer ces Rencontres, un projet qu’elle avait à cœur.

Alors en hommage à Claire, toute l’équipe d’organisation du festival et celle des Rencontres lui dédient cette édition 2016. Ainsi que le disent les gens du fleuve au Niger et Jean Rouch, fondateur du festival : « Que la terre lui soit légère ».

Laurent Pellé