Als die Sonne vom Himmel fiel | Lorsque le soleil est tombé du ciel | The Day the Sun Fell

Un film de / a film by : Aya Domenig (Suisse, Japon)

Compétition internationale 2016
Prix Anthropologie et développement durable / Prix Mario Ruspoli
Commentaire du jury :

A partir de sa propre histoire, la cinéaste nous raconte le traumatisme et les séquelles de la bombe atomique qui persistent et resurgissent aujourd'hui avec l’explosion de la centrale de Fukushima.

Partie sur les traces de son grand-père, jeune médecin à l’hôpital de la Croix-Rouge d’Hiroshima lors de l’explosion atomique de 1945, la cinéaste rencontre un ancien médecin et une infirmière qui ont eux aussi vécu cette catastrophe. Grâce à eux, elle parvient à approcher ce que son grand-père a vécu et qu’il a tenu sous silence jusqu’à sa mort. Alors qu’elle recueille les souvenirs de ces ultimes survivants, et les laisse exprimer leur pensée sur le nucléaire, se produit le 11 mars, la catastrophe de Fukushima. 

Swiss-Japanese filmmaker Aya Domenig, the granddaughter of a doctor on duty for the Red Cross during the 1945 atomic bombing of Hiroshima, approaches the experience of her deceased grandfather by tracing the lives of a doctor and of former nurses who once shared the same experience. While gathering the memories and present views of these very last survivors, the nuclear disaster in Fukushima strikes and history seems to repeat itself.

Née en 1972 au Japon, de nationalité suisse et japonaise, Aya Domenig a étudié l’anthropologie sociale, le cinéma et le japonais à l’Université de Zurich. Elle est diplômée en réalisation cinématographique de l’Université des arts de Zurich (ZHdK). Son court métrage Haru Ichiban (Spring Storm) a été présenté dans des festivals importants, tels que Locarno, Winterthur, Clermont-Ferrand et a été primé au Festival Premiers Plans d’Angers. Als die Sonne vom Himmel fiel est son premier long métrage documentaire.

Fiche technique

Un film de / a film by : Aya Domenig (Suisse, Japon)

image / cinematography : Mrinal Desai
son / sound : Makoto Takaoka, Oswald Schwander
montage / editing : Tania Stöcklin
production : Ican Films GmbH (Zurich, Suisse)
mirjam@ican-films.com
Distribution : Magnetfilm GmbH (Berlin, Allemagne)
info@magnetfilm.de