Birobidjan | Birobidzhan

Un film de / a film by : Guy-Marc Hinant (Belgique)

En 1934 Staline crée, au sud-est de la Sibérie, un État indépendant pour les juifs communistes, qu’ils soient soviétiques ou originaires de partout dans le monde. Des familles débarquent d’Ukraine, de France, de Brooklyn… Après les purges et autodafés du 20e siècle, ce qui reste de cet État, de sa culture, de sa langue, menace de sombrer dans l’oubli. Que sont devenus celles et ceux qui ont répondu cet appel, quinze ans avant la création de l’État d’Israël ? Portrait intime et sombre du Birobidjan. Inventaire avant disparition.

In 1934 Stalin founded, in southeastern Siberia, an independent state for communist Jews from the Soviet Union and around the world. Families immigrated from Ukraine, France, Brooklyn… After the purges and autos-da-fé of the 20th century, what is left of Birobidzhan, its culture and language, is teetering on the edge of oblivion. A darkly intimate exploration of Birobidzhan and an inventory prior to disappearance.

Guy-Marc Hinant sort diplômé de l’INSAS (Bruxelles) en 1988. Il fonde, en 1987, la société de production Sub Rosa avec Frédéric Walheer et exerce depuis lors comme producteur, tentant de mettre au jour des pièces oubliées et des voix de l’avant-garde littéraire. En 2000, il fonde la maison de production OME avec Dominique Lohlé, et coréalise avec lui de nombreux documentaires sur des figures clés de la musique d’avant-garde, telles que Charlemagne Palestine, Henri Pousseur ou Zbigniew Karkowski. Il est l’auteur de nombreux écrits sur la musique et l’esthétique.

Fiche technique

Un film de / a film by : Guy-Marc Hinant (Belgique)

image / cinematography : Vincent Pinckaers

son / sound : Laszlo Umbreit

montage / editing : Simon Arazi

production/distribution : Centre Vidéo de Bruxelles, CVB (Belgique)

philippe.cotte@cvb-videp.be