Uzu

Un film de / a film by : Gaspard Kuentz (France)

Chaque année au mois d’octobre se déroule à Matsuyama, sur l’île de Shikoku, le Festival d’automne du Dogo, l’une des fêtes religieuses les plus violentes du Japon. Huit équipes d’hommes, portant des palanquins sacrés en bois pouvant peser jusqu’à une tonne, entrent en collision en un combat sacré dont de nombreux participants sortent blessés et épuisés. Cette immersion dans le rituel se concentre sur l’expérience physique et spirituelle de la cérémonie vue de l’intérieur.

Held every October in the city of Matsuyama (Island of Shikoku), the Dogo Autumn Festival is one of the most violent religious festivals celebrated in Japan. Eight teams of men carrying massive portable wood shrines that can weigh up to a ton collide them together in a holy battle, leaving many injured and exhausted. Uzu is an immersive documentary film that focuses on the physical and spiritual experience of the festival from its inside.

Né en 1981 à Paris (France), Gaspard Kuentz s’installe à Tokyo en 2003 pour étudier à l’école de cinéma Eiga Bigakko. En 2005, il réalise le court-métrage de fiction Chinpira Is Beautiful, puis en 2009, We Don’t Care About Music Anyway… qui offre une perspective nouvelle sur la musique d’avant-garde et sur le cinéma documentaire. Sa connaissance intime du Japon et de l’Asie de l’Est, lui permet d’y développer des projets documentaires hybrides mêlant anthropologie visuelle et approches fictionnelles et expérimentales.

Filmographie : Jinsei ha nagaku, heya ga semai (2003) • Chinpira Is Beautiful (2006) • We Don’t Care About Music Anyway… (2009) • Kings of the Wind and Electric Queens (2014, coréalisation Cédric Dupire).

Fiche technique

Un film de / a film by : Gaspard Kuentz (France)

image / cinematography : Akiya Kentaro, Osawa Mirai, Tawara Kenta

son / sound : Morinaga Yasuhiro

montage / editing : Gaspard Kuentz

production/distribution : Jingumae Produce, Tokyo (Japon)

tsuji@jgmp.co.jp