POSSESSIONS JEAN ROUCH RENCONTRE LE CABARET CONTEMPORAIN
jeudi 30 novembre 2017 20:30 -

Séances en partenariat avec le festival Africolor.
Avec Fabrizio Rat, piano – Giani Caserotto, guitare – Ronan Courty, contrebasse – Simon Drappier, contrebasse – Julien Loutelier, batterie

Une transe techno sans les machines électroniques mais bien avec des instruments acoustiques, sublimée par les images de Jean Rouch, fondateur de l’ethno-fiction.
Pour célébrer le centenaire de la naissance de Jean Rouch, réalisateur et ethnologue français, inventeur de l’ethno-fiction, le festival propose un dialogue entre deux formes de transes. D’un côté celle d’un film de Jean Rouch, Horendi, une cérémonie d’initiation filmée en couleur sans dialogue, avec des ralentis, de l’autre celle du répertoire du Cabaret Contemporain, sorte de transe froide, aboutissement d’une rencontre entre la vague techno des années 90/2000 et la musique répétitive et bruitiste issue de la création contemporaine. Utilisant toutes les possibilités des instruments préparés et déformés, le Cabaret Contemporain emmène le public dans sa boîte à rythmes géante. Les cinq musiciens transposent la force, la variété et l’hypnose d’un live électro avec des instruments acoustiques

Films projetés

Horendi

À Niamey, dans la cour de la concession du prêtre Zima Sambo, pendant sept jours se déroule le Horendi, au cours duquel sont recrutés les « chevaux des génies ». Deux jeunes femmes malades depuis plusieurs semaines sont initiées à la danse de possession. Les batteurs de calebasse jouent tous les airs des génies et chantent leurs…

Continue reading